Blog

COMMENT LA GÉRER

La douleur est un processus complexe qui peut être d’origine physique et/ou émotionnelle. Parfois difficile à saisir, elle peut être réduite ou éliminée. La gestion de la douleur entend que cette dernière est chronique. Cela signifie qu’elle ne disparaîtra probablement pas complètement, mais il est possible de la moduler et de la contrôler, afin de vivre avec une qualité de vie intéressante

Pour y parvenir, vous devez être bien entouré, c’est-à-dire, qu’un psychologue et un kinésiologue peuvent vous être utiles dans ce processus, tout dépendamment de vos besoins.

BOUGER POUR GÉRER LA DOULEUR

Pour gérer une douleur chronique, il est essentiel de bouger ! Le premier réflexe d’une personne en douleur est de ne pas bouger par peur d’accentuer cette douleur, pourtant, cela ne fait qu’aggraver la situation ! Pensez simplement à un moment où vous êtes resté assis pendant des heures et qu’au moment de vous lever vous avez senti vos jambes lourdes et votre dos ankylosé. Lorsque vous vous êtes levé votre corps ressentait de la douleur, puis après quelques minutes d’activation la douleur ou l’inconfort a disparu. C’est le même principe avec la douleur chronique. Je répète chronique, car il est important de faire la différence. Une douleur aiguë se traite différemment, ici nous traitons de douleurs qui perdurent au-delà de six mois.

LES EXERCICES DANS L'EAU

Maintenant qu’il est clair que le mouvement est important pour gérer la douleur, il faut savoir que cela ne se fait pas n’importe comment, consultez un kinésiologue pour obtenir un programme d’exercices adaptés à votre situation. De plus, sachez que les activités où le corps est immergé dans l’eau, offrent un entraînement sans impact sur les articulations, un soutien du corps et plusieurs bienfaits. Si vous avez trop peur de bouger, il pourrait être intéressant de commencer à vous activer dans la piscine (natation, cours d’aquaforme, aquajogging, etc).

LES TECHNIQUES DE GESTION MENTALES

L’entraînement mental est aussi d’une grande aide pour parvenir à gérer la douleur. L’apprentissage de techniques de relaxation et de méditation est une façon efficace de gérer la douleur. Un kinésiologue, un professeur de yoga, et d’autres professionnels peuvent être de bonnes ressources pour vous apprendre à le faire, vous diriger lors d’une session de ce type ou vous orienter vers des ressources appropriées.

EN RÉSUMÉ

Mot d’ordre : BOUGER !!!!!! Plus on en fait, plus on est capable d’en faire et le contraire est vrai également. Le mouvement aide au contrôle de la douleur, c’est ce que vous devez retenir de cet article. Pour toutes questions ou pour obtenir de l’aide pour apprendre à gérer vos douleurs chroniques vous pouvez nous consulter ou vous inscrire au cours de Gestion de la douleur qui se donnera dès le 11 septembre 2017.

RÉFÉRENCES :

Cedrashi, C., Piguet, V., Luthy, C., Rentsch, D., Desmeules, J. et Allaz, A-F. (2009). Aspects psychologiques de la douleur chronique. Revue du Rhumatisme. 76 ,587-592.
Juneau, M. (2014). Les bénéfices de l’activité physique en milieu aquatique. Institut de cardiologie de Montréal. Repéré à https://www.icm-mhi.org/fr/benefices-lactivite-physique-en-milieu-aquatique
Major, M-È. (2016). KIN 312- Note de cours, Université de Sherbrooke.
Matthias, MS., Miech, EJ., Myers, LJ., Sargent, C., Bair, MJ. (2012). There’s more to pain than just pain : how patient’ understanding of pain evolved during a randomised controlled trial for chronic pain. The Journal of Pain.13(6)..571-578. doi:10.1016/j.jpain.2012.03.007

1000 caractères restants


catherine couleur

écrit par

Catherine

Kinésiologue-entraineure en réadaptation

« Pour moi l'entraînement est une façon de conserver son autonomie et sa santé pour toute la vie. »

Sa spécialité: la réadaptation musculo-squelettique (CSST et SAAQ) et le maintien de l’autonomie pour les personnes âgées !

Son coin de paradis sur terre : son village natal, chesterville ;) .

les billets de Catherine

Nos auteurs

 myriam couleur  Myriam      

marie lou couleur  Marie-Lou

catherine couleur  Catherine

 
Pour un avis sur votre état de santé, nous vous conseillons de consulter votre médecin. Avant d'entreprendre un programme d'activité physique, consultez un kinésiologue.